vendredi 15 février 2019

La différence entre la Foi Biblique et la foi religieuse

Que l’Esprit de Dieu trouve en vous et dans votre famille la liberté de faire Son Œuvre glorieuse!
Je tiens à partager avec ceux qui s’intéressent, ce que l’Esprit de Dieu m’a révélé sur la différence infinie entre foi religieuse et la Foi biblique.
L’effet le plus nocif de la foi religieuse est la séparation entre les gens. Lorsque quelqu’un dit: Je suis évangélique, il crée immédiatement une barrière envers l’autre qui est catholique et vice versa. Et quel est ce genre de foi qui sépare, divise, crée des barrières entre les êtres humains? Ne sommes-nous pas tous des créatures de Dieu? Comment créerait-Il un système religieux capable de séparer Sa créature? Cela n’a pas de sens, n’est-ce pas?
Eh oui. La foi religieuse n’a rien à voir avec le Dieu Très-Haut, qui est venu dans le monde pour sauver tout le monde, sans distinction de race, de couleur, de sexe, d’option sexuelle, bref, TOUS!
Mais la question est: pourquoi les religions sont si fortes, au point que, tout au long de l’histoire de l’humanité, elles sont les principales responsables de toutes les guerres dans le monde?
Parce que la religion travaille avec la foi émotive. De la même manière que l’émotion utilise des clubs pour promouvoir les rivalités (parfois, même la mort), le religieux tend à la foi émotive qui, soit dit en passant, n’apporte aucun avantage pratique.
Mais la Foi biblique n’est appuyée sur aucun (zéro) type de science de ce monde. Mais, ses enseignements (les lois, les Commandements et les Enseignements de la Sagesse) proviennent de l’Esprit du Dieu Très-Haut. Et ce qui est bon et intelligent, c’est que toute personne a le droit d’expérimenter Ses Promesses et requérir du SEIGNEUR leur accomplissement.
Au-delà de Sa Discipline spectaculaire (aucun suiveur de la Bible est vicié, mauvais caractère, inconstant, agitateur, corrompu, menteur, etc.). Par contre, tout suiveur de la Bible a une famille stable et ne se mêle jamais aux saletés de ce monde.
La Foi biblique vient du Père de la Sagesse et nous récompense avec une conscience pure, honnête,
la paix envers les autres et, surtout, envers Dieu. C’est ce que promet le Seigneur Jésus à Ses suiveurs:
JE SUIS VENU AFIN QUE LES BREBIS AIENT LA VIE, ET QU’ELLES SOIENT DANS L’ABONDANCE. Jean 10:10
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

jeudi 14 février 2019

Premier Amour, premières œuvres


Beaucoup de bonnes personnes sincères souhaitent revenir au Premier Amour, mais n’y arrivent pas en raison de la barrière de la repentance, qui exige des attitudes sacrificielles. Bien des fois, elles sont trompées par un sentiment de remords. Cependant, la repentance implique des actes de foi qui n’ont rien à voir avec un sentiment de remords. Le remords crie de douleur, mais ne lâche pas le péché.
Parfois, le cœur fait semblant et trompe. Il mène sa victime à croire qu’elle s’est repentie en raison de la tristesse ressentie pour le péché commis. À ce moment-là, elle pleure, jure et promet de ne plus jamais le refaire. Pure tromperie. Le lendemain, elle retrouve le goût du péché.
Si vous dépendez du fait de sentir pour vous repentir, il n’y aura jamais de repentance, pardon et Salut.
Lorsque le SEIGNEUR dit:
Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. Apocalypse 2:5
Il montre que la repentance doit être suivie par la pratique des premières œuvres. Cela requiert le sacrifice de l’abandon du péché.

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Le diable ne désiste pas de tenter…


Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Genèse 3:5
Le diable voulait être comme Dieu, il n’a pas accepté le privilège de Le servir, même en étant dans en position privilégiée, par rapport aux autres anges.
Au jardin d’Éden, il a trouvé un moyen de parler avec Ève.
C’est pourquoi, peu importe si la personne est dans l’église, a un titre ou est ancienne, il va trouver un moyen de parler, en utilisant, qui elle attend le moins. Imaginez un serpent en train de parler!
Il voulait mettre à l’intérieur de l’homme ce qui était à l’intérieur de lui et a réussi à le faire, la désobéissance, la rébellion, l’aspiration à être comme Dieu.
Lorsque l’homme n’obéit pas au commandement de Dieu, il ne veut pas Le servir, il vit une vie indépendante, se sentant maître de tout et de toutes les décisions, même sans le savoir, sans comprendre, il est exactement en train de faire ce que le diable veut: vouloir être égal à Dieu.
Toutefois, lorsque vous décidez de Le servir, de Lui obéir et ce, de toute votre force, de toute votre âme, tout, 100%, alors le Saint-Esprit vient et scelle ce serviteur, qui est maintenant beaucoup plus glorieux, parce que le paradis sera à l’intérieur de lui.
Cependant, le diable ne désiste pas d’essayer, peu importe s’il est évêque, pasteur, ouvrier, membre, il veut voir quelqu’un faire ce qu’il a fait.
Ne vous impressionnez pas si vous voyez quelqu’un, qui était sur l’Autel, déchu.
Le diable est tombé en étant dans le ciel et, Adam et Ève, en étant au paradis.
Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation… Matthieu 26:41
Évêque Gonçalves
Collaboration: Évêque Gonçalves

Retirez-vous de Moi

Fort. Extrêmement fort. Surtout pour tout celui qui réalise l’Œuvre de Dieu.
Le message de Jésus était adressé aux opprimés, selon Ésaïe 61:1.
Parfois, Il interrompait Son discours et stimulait la foi, par le fait, de demander, de chercher et de frapper – le salut du corps. D’autres fois, Il axait le message sur le Salut de l’âme – Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à Moi.
1º- la porte étroite;
2º- L’attention concernant les faux prophètes;
3º- L’arbre portant de bons fruits;
4º- L’arbre qui est coupé et jeté au feu.
5º- Ni tout croyant entrera dans le Royaume des cieux;
6º- Celui qui fait la volonté de Dieu;
7º- Celui qui réalise Son Œuvre.
Son accent mis sur PLUSIEURS réalisateurs de l’Œuvre de Dieu, qui ce jour-là, Lui diront:
Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par Ton Nom? n’avons-nous pas chassé des démons par Ton Nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par Ton Nom? Matthieu 7:22
Celui qui fait la volonté de Dieu prend soin de son propre Salut; celui qui réalise l’Œuvre de Dieu prend soin du Salut des autres. Cependant, cela ne sert à rien de gagner le monde entier et de relâcher sa relation avec Dieu et perdre son âme.
De toute évidence, celui qui est né de Dieu pense comme Lui et veut gagner des âmes. Cependant, il y en a beaucoup qui, supposément, réalise l’Œuvre de Dieu. Non, par passion pour les âmes, mais pour eux-mêmes. Paul les appelle de falsificateurs de la Parole. 2 Corinthiens 2:17
Ce Jour-là, ils entendront:
Retirez-vous de Moi, vous qui commettez l’iniquité. Matthieu 7:23
Les véritables serviteurs renoncent à leur vie, renoncent à leurs rêves et vivent les rêves de Dieu. Non seulement en réalisant l’Œuvre, mais, surtout, en faisant Sa volonté.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

L’intelligence de la foi

Par la foi, le Seigneur a ouvert le canal de communication avec la créature.
Il a établi les lois, qui régissent la foi, afin que personne ne l’utilise de façon erronée.
Par la foi, on conquit le Salut éternel;
Par la foi, on conquit les promesses de Dieu;
Par la foi, on vainc le diable, le monde et soi-même;
Mais aussi, par la foi, on pardonne et on est pardonné.
Dieu est Pardon;
Le pardon fait partie de Son caractère.
Toute personne, souhaitant bénéficier de la foi, doit pardonner;
La communion avec le Très-Haut dépend du pardon.
La foi, qui donne accès au Trône de Dieu, exige de pardonner pour être pardonné.
Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussimais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. Matthieu 6:14-15
La qualité de vie requise, par le chrétien, dépend de la qualité de la foi, qui est pratiquée.
La foi de qualité dépend de l’obéissance à la Parole de Dieu.
Sans pardon, il n’y a pas de foi de qualité
Sans la foi de qualité, il n’y a pas de qualité de vie.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

L’exemple du Seigneur Jésus


Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, IL A ÉTÉ TENTÉ comme nous EN TOUTES CHOSES, sans commettre de péché. Hébreux 4:15
Lorsque l’on parle de deux sortes de foi, l’une qui conquit et l’autre qui garde notre Salut, nous parlons de la foi liée à l’intelligence. Cette Foi Intelligente est, sans l’ombre d’un doute, l’une des plus grandes révélations données à l’Universelle et au Christianisme en général, au cours des dernières années.
En pensant à elle et aux deux types de foi que l’intelligence spirituelle génère à l’intérieur de nous, je me suis rappelé du Seigneur Jésus et des moments où Il a manifesté ces deux genres de foi.
Lorsque l’on parle de la foi, qui conquit, nous avons 35 miracles extraordinaires registrés dans les évangiles, réalisés par la foi conquérante du Seigneur Jésus. Ceci dit, Il a réalisé beaucoup plus de miracles, qui n’ont pas été registrés:
Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; SI ON LES ÉCRIVAIT EN DÉTAIL, JE NE PENSE PAS QUE LE MONDE MÊME PUT CONTENIR LES LIVRES QU’ON ÉCRIRAIT.Jean 21:25
Cependant, le même Seigneur Jésus, qui conquérait, puissamment, a dû défendre Sa communion avec le Père, ce qui Lui garantissait le droit de retourné au trône qu’Il avait, auparavant, occupé. Oui, c’est bien cela, Jésus avait besoin de Se défendre contre les diverses attaques du diable, du monde et de Sa propre chair. Il avait le risque d’échouer dans Sa mission! Voici quelques exemples de moments où Il a utilisé la Foi, qui protège notre communion avec Dieu:
•Par la faim ou la nécessité physique, notre Seigneur a été tenté ou attaqué dans le désert. Imaginez un être humain sans rien manger, depuis plus ou moins 40 jours. En Matthieu 4:2, nous lisons qu’“Il eut faim”. Le diable n’a pas perdu de temps et L’a attaqué, en essayant de L’inciter à faire sa volonté, mais il a été vaincu en écoutant les paroles générées par la Foi qui garde notre Salut:
Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Matthieu 4:4
•Par les éloges qui furent constants, notre Seigneur a été tenté à s’enorgueillir et à recevoir, pour Lui, la louange qui devait être rendue à Dieu, le Père. Je me souviens du passage dans lequel un certain prince l’a appelé de «Bon Maître», ce qui, pour nous, n’est pas très grave, parce que Jésus est le Bon Maître. Mais, dans la condition de Serviteur de Son Père, cet éloge était nocif à Sa communion avec le Père. C’était 100% pour le Père et 0% pour le Fils, qui est devenu Serviteur.
Il n’a pas hésité et a répondu:
Pourquoi M’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul. Luc 18:19
Il est ainsi resté humble et dépouillé de Lui-même, pour être rempli de l’Esprit du Père.
• Par l’injustice, notre Seigneur fut attaqué agressivement. Il devait être arrêté par les officiers de Caïphe et était conscient de toutes les souffrances qui allaient débuter par Son arrestation. Jésus en est venu à confesser:
Mon âme est triste jusqu’à la mort…Matthieu 26:38
Celui qui, un jour, a déjà passé par une injustice, connaît bien le désespoir et l’affliction, qui attaquent le cœur. Au verset 41, Il admet: “…mais la chair est faible”.Quelle guerre!
En Luc 22:44, nous avons trouvé le summum de Sa souffrance:
Étant en agonie, Il priait plus instamment, et Sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre.
À trois reprises, Il a prié en disant: “Père, si Tu voulais éloigner de Moi cette coupe! Toutefois, que Ma volonté ne se fasse pas, MAIS LA TIENNE.”
Il a vaincu, une fois de plus, lorsqu’Il a dit: MAIS LA TIENNE!
Cela n’a pas été facile, mais Il a décidé de faire la volonté du Père et là, Il a vaincu.
Voici juste, trois moments, où notre Seigneur Jésus utilise avec efficacité la Foi, qui défend et maintient notre relation avec Dieu et, par conséquent, notre Salut!
Nous devons ainsi suivre Son exemple glorieux, parce que notre vie, ici dans ce monde est une guerre constante et nous en sortirons vaincus ou vainqueurs. Les conquêtes deviennent des liens de la mort, si nous ne savons pas défendre le plus important: le Salut!
Que Dieu nous aide!
Évêque Randal Brito
Collaboration: Évêque Randal Brito

Exemple de serviteur

En 1999, nous avons rencontré un pakistanais, alors que nous étions en train d’évangéliser dans les rues de Moscou. Il s’appelle Tariq, un chrétien, qui a fui vers la Russie, il a souffert la persécution dans son pays, une république musulmane. Pour avoir une idée, une personne est condamnée à mort, simplement pour critiquer Hussein, le prophète musulman, le successeur de Mahomet.
Tariq avait un profond amour pour la Parole de Dieu et, rapidement, il a appris la foi différenciée, enseignée à l’Universel, il a été baptisé du Saint-Esprit et a été élevé ouvrier. Il est resté avec nous pendant deux ans à Moscou.
Cependant, il a dû retourner dans son pays pour se marier. Sa famille s’était mise en accord avec une autre famille chrétienne, au sujet de son mariage.
Tariq est revenu, mais il n’a jamais abandonné la foi de l’Universel. Il est disciple à distance, il suit l’ensemble de nos publications, sites web en anglais et reste informé au sujet de l’Œuvre de Dieu.
Le Pakistan est considéré comme l’un des plus difficiles pays au monde pour prêcher l’Évangile. Ils sont persécutés dans leur propre pays, ceux qui professent la foi en Jésus.
Cependant, Tariq prêche l’Évangile et vit, de village en village, pour parler du pouvoir du Seigneur Jésus.
Vous serez haïs de tous, à cause de Mon Nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Matthieu 10:22
Évêque Aroldo Martins
Collaboration: Évêque Aroldo Martins

vendredi 8 février 2019

Foi pour pardonner

Celui qui a la foi pour pardonner, a la foi pour recevoir le pardon.
Seuls ceux, qui ont le cœur pardonné, ont l’autorité de pardonner à ceux qui les ont offensés. Dieu ne peut pas pardonner nos offenseurs pour nous. Une telle puissance incommensurable n’appartient qu’à ceux qui sont infirmes du cœur. Voilà pourquoi Il nous oblige à pardonner.
Seuls ceux qui ont le cœur libre des rancunes, peuvent vouloir le bien d’autrui. Comment une âme pleine de rancunes peut-elle bénir quelqu’un ou lui souhaiter quelque chose de bon?
Le chrétien peut avoir la foi pour conquérir un bon mariage, avoir la foi pour conquérir la réussite économique, la guérison Divine, enfin, avoir la foi pour gagner le monde entier, mais s’il n’a pas la foi pour pardonner, il n’aura pas la foi pour obtenir le pardon. Après tout, il est écrit et déterminé:
Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. Matthieu 6:14-15
Dans la parabole du Serviteur Impitoyable (Matthieu 18:23-35), le Seigneur Jésus indique clairement que notre dette envers Lui est infiniment plus petite que celles que nous contractons, entre nous, misérables humains.
Confirmez les chiffres: le premier serviteur devait au Roi 10.000 talents; 1 talent est égal à 6000 jours de travail (6000 deniers);
La dette de ce serviteur était égale aux 10.000 talents x 6000 deniers = 60 millions de deniers;
Cela signifie que ce serviteur devrait travailler 60 millions de jours pour payer sa dette. Par conséquent, il devrait vivre et travailler environ 165 000 ans.
Le deuxième serviteur devait au premier seulement 100 deniers, c’est-à-dire, juste un peu plus de trois mois de travail. Mais il ne l’a pas pardonné.
Ce que le Seigneur Jésus indique clairement, c’est que nos dettes envers Lui sont impayables. Ceci étant, face à notre humiliation et confession de péchés, Il nous pardonne.
En revanche, Il exige que nous pardonnions les failles, les fautes et les erreurs les uns des autres. Sinon, nous n’obtiendrons jamais Son pardon.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Le serviteur et la semence


En vérité, en vérité, Je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Jean 12:24
Le grain de blé symbolise le serviteur; Dieu Le Père est le Semeur et Dieu Le Fils fut Sa Prémice, le Premier grain de blé. À partir de ce premier grain, d’autres grains (serviteurs) ont surgi.
Toutefois, avant de servir, en tant que grain de blé, le serviteur doit, tout d’abord, être né d’eau et d’Esprit. On ne peut servir Dieu sans être né de Dieu. Comment servir Quelqu’Un d’Invisible et d’Inconnu? Si cela est déjà impossible, imaginez connaître Sa volonté? Le Seul qui peut révéler la Volonté de Dieu est l’Esprit de Dieu.
Ainsi, pour Le servir, tout d’abord le serviteur doit avoir été engendré par le Saint-Esprit, à l’exemple du Seigneur Jésus engendré dans la Vierge Marie. Seulement à partir de là, le serviteur est transformé en une semence de Dieu sur Terre, à l’exemple du Seigneur Jésus.
Ainsi, les grains de blé, qui sont engendrés et choisis par le Dieu-Esprit, servent à Dieu Le Fils dans ce monde et sont considérés par le SEIGNEUR comme des serviteurs.
Si les serviteurs ne meurent pas, pour eux-mêmes et pour le monde, comment engendrer d’autres grains?
Vérifiez si le Seigneur Jésus n’a pas suivi, ici sur Terre, les suivants pas:
Premièrement, Il est né du Saint-Esprit. (Matthieu 1:18);
Deuxièmement, Il a été baptisé d’eau et du Saint-Esprit (Matthieu 3:16);
Troisièmement, Il fut emmené par le Saint-Esprit dans le désert (Matthieu 4:1);
Quatrièmement, Il a vécu pour faire la volonté de Son Père, parce qu’Il a pris la forme de Serviteur (Jean 6:38);
Cinquièmement, Il est mort et a consommé l’Œuvre du Salut en vainquant la mort, le monde et l’enfer (Ésaïe 53 et Jean 19:30);
Sixièmement, Il S’est assis à la droite de Dieu Le Père (Hébreux 1:3; 12:2)
Et septièmement, Il a envoyé Son Esprit pour guider Ses disciples (Actes 2:1-4).
Quiconque veut servir le Seigneur Jésus doit marcher sur ces pas, parce que seuls les déserts et les tribulations préparent les véritables serviteurs de Dieu.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

mercredi 6 février 2019

Tribulation bénie

La joie des conquêtes matérielles provoque une véritable sensation de bien-être. La relation avec Dieu semble être à jour. Le fidèle se sent plus animé, plus stimulé dans la foi et même enclin à faire l’Œuvre de Dieu.
Mais lorsque les tribulations commencent à donner des signes, la joie laisse place à la tristesse, l’euphorie se refroidit et la foi cède aux doutes et aux lamentations. La disposition de servir Dieu s’éteint.
À cet instant, votre confession de foi est jugée. La croix et le monde restent dans l’attente de voir vers où elle va pencher. Et c’est, précisément là, ce qui définit le genre de foi, que l’on a.
Dieu ne nous donne pas seulement la foi pour la réussite spirituelle et matérielle, mais aussi pour les supposés manques de succès. Dans le monde de l’énergie surnaturelle, tout concoure au bien, tant les gains que les pertes.
Après tout, celui qui vit dans la dépendance du Saint-Esprit, est déjà mort pour ce monde. Les luttes et les difficultés rencontrées sur la Terre font partie de l’apprentissage à vivre la vie par la foi.
Salomon est un excellent exemple des dommages causés par l’absence de tribulations. Il est né pour régner sans aucun problème. Et, pour avoir conquis le cœur de Dieu, il est devenu le plus sage de la Terre. Il fut puissamment riche, il n’y avait rien que son âme n’ait voulu et n’ait été satisfait.
Il n’avait aucun ennemi. Il en est même arrivé à envoyer une lettre au roi de Tyr, en disant:
Maintenant l’Éternel, mon Dieu, m’a donné du repos de toutes parts; plus d’adversaires, plus de calamités! I Rois 5:4
L’historique registre que l’absence de problèmes est devenu le plus grand et le plus grave adversaire de Salomon. La sensation de bonheur chrétien peut devenir un ennemi mortel, sachant qu’il impose le relâchement de la foi et, par conséquent, la froideur spirituelle.
Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Matthieu 26
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...