mercredi 16 août 2017

Pourquoi n’ai-je pas reçu le Saint-Esprit?

3ème Jour du Jeûne de Daniel

Pourquoi la majorité chrétienne n’a pas encore reçu le Saint-Esprit, s’Il a déjà été envoyé?
Qu’est-ce qui l’empêche d’être baptisée du Saint-Esprit?
Absence de foi? De mérites? De dévouement total?
Il y a beaucoup de raisons.
Je crois que la plus grande barrière pour la descente du Saint-Esprit est le manque de don de soi total.
Le Dieu Saint-Esprit signifie le déversement des 100% du Dieu Très-Haut pour ceux qui croient. Celui qui veut Le recevoir doit être disposé à se donner à 100% à Son Fils Jésus-Christ.
Il est le TOUT DE DIEU pour le TOUT DE CELUI QUI CROIT.
Malheureusement, ni tous sont réellement disposés à renoncer à leur vie ou à leurs péchés.
Ils acceptent Jésus comme Sauveur, mais ils ne Le veulent pas comme Seigneur.
Ils veulent profiter de la vie librement sans aucun compromis sérieux avec Lui.
On ne peut croire en ceux qui disent croire en Lui que lorsqu’ils REÇOIVENT LE SCEAU DU SAINT-ESPRIT.
PARCE QUE CELUI QUI CROIT RÉELLEMENT SE MARIE, ASSUME SES RESPONSABILITÉS ENVERS LE SEIGNEUR JÉSUS FACE À LA FAMILLE, AU MONDE ET À L’ENFER.
Il n’y a pas de plus ou moins. C’est, oui, oui ou non, non. OU L’ON CROIT OU L’ON NE CROIT PAS!
Beaucoup font semblant que le Seigneur Jésus est Seigneur et Sauveur de leur vie. Font semblant de Lui être fidèles. Font semblant d’être spirituels. Font semblant de Le chercher. Font semblant qu’ils sont de Dieu. Font semblant, semblant et semblant…
Une année arrive, finit une année et ils continuent à faire semblants.
Dans le milieu politique, on dit le suivant: vous faites semblant d’accomplir votre parole et je fais semblant d’y croire. Et chacun fait ce qu’il peut.
Il est certain que l’Esprit de Dieu ne fait pas semblant de croire au don de soi des personnes. Mais, comme Il connaît le plus profond de l’intérieur humain, Il reste attristé de voir tant de tromperie.
En compensation, le diable aime cela.
Et la vie de la personne continue attachée de façon indéfinie.
Elle est à l’église, est fidèle à la dîme, fait des vœux, des prières, pleure, mais ne renonce pas à sa liberté de pécher.
Jésus a dit:
«Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.» (Jean 3:36)
Obs.: Croire, dans l’original biblique, signifie se donner de corps, âme et esprit, INCONDITIONNELLEMENT.


Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

mardi 15 août 2017

Comment naître de l’Esprit



2ème Jour du Jeûne de Daniel

La naissance d’un enfant de Dieu n’arrive pas par l’interférence humaine. Ni églises, ni doctrines et bien moins une vaste connaissance biblique rend possible le fait de naître de Dieu. La naissance du Saint-Esprit est Son œuvre exclusive. La façon qu’Il opère ce miracle des miracles suit celle de la génération de Jésus.
Marie a demandé à l’ange comment Jésus allait être engendré en elle, si elle n’avait aucun contact avec un homme. À son exemple, la majorité des personnes croient que l’on naît de Dieu par le fait d’avoir accepté Jésus comme Sauveur et être baptisé d’eau.
Malgré que cela soit une doctrine chrétienne, même ainsi c’est insuffisant pour la nouvelle naissance promise.
L’ange lui répondit:
«Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la Puissance du Très-Haut te couvrira de Son ombre.» (Luc 1:35)
De la même façon que Jésus a été engendré dans le ventre de Marie, les enfants de Dieu sont engendrés par le Saint-Esprit, en d’autres termes, Il les couvre de Son ombre. À ce moment-là, il y a beaucoup de pleurs. Tout d’abord, de tristesse pour les péchés commis, sachant que l’Esprit les en convainc. Et, en se sentant totalement perdue, la personne cherche Celui qui peut la sauver. Le Saint-Esprit indique ainsi le Sauveur.
À cet instant même, la personne se rend au Seigneur Jésus de toutes ses forces, de tout son cœur et entendement. À partir de là, les larmes de tristesse se transforment en joie et allégresse innommables. À partir de ce moment-là, la personne commence à avoir le caractère Divin pour vivre en nouveauté de vie.


Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

lundi 14 août 2017

Unité de l’Esprit

1er Jour du Jeûne de Daniel
Il y en a aussi trois qui rendent témoignage sur la terre, savoir l’Esprit, l’eau, et le Sang; et Ces Trois-là Se rapportent à Un. (I Jean 5 :7)
Là où il y a le Saint-Esprit, il y a l’unité de l’Esprit.
Tous ont une seule FOI, Un seul Esprit, Une seule pensée, Un seul objectif, Un seul cœur, enfin, TOUS SONT UN SEUL CORPS.
Ce un Seul Corps pur et saint est, en d’autres termes, la si rêvée Fiancée du Seigneur Jésus-Christ.
C’est Sa Sainte ÉGLISE IMMACULÉE.
LA TÊTE DE CE CORPS IMMACULÉ EST LE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST.
Ce fut la conception de l’Église Primitive.
À l’Église Primitive, tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. Actes 2:44.
Dans cette unité d’idéaux de la foi, Le Saint-Esprit avait la liberté d’agir en tous Ses serviteurs. Tous vivaient en parfaite paix et unité.
Néanmoins, lorsqu’il y a l’absence de l’Esprit de Dieu, il manque la paix, la foi, et surtout, l’harmonie avec ceux de la Famille de la Foi.
Ceux qui sont nés de Dieu ont Le Même Esprit. C’est pourquoi, TOUS, SANS EXCEPTION, ONT LE MÊME OBJECTIF: FAIRE LA VOLONTÉ DE L’ESPRIT DE DIEU.
Mais lorsque quelqu’un n’est pas né du Saint-Esprit, il est égoïste, charnel et, pire, un élément diviseur.
Dans la prière sacerdotale, le Seigneur Jésus focalise l’UNITÉ, lorsqu’Il dit:
Père saint, garde en Ton Nom ceux que Tu M’as donnés, AFIN QU’ILS SOIENT UN COMME NOUS. (Jean 17:11)
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

mercredi 19 juillet 2017

Ouvrière jouant le Parfum Universel

Collaboration: Pr. Ulisses Gomes
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Le secret de l’Universelle

Le 9 juillet 1977, à l’intérieur d’une ancienne funéraire dans la banlieue de Rio de Janeiro, lorsqu’il prêchait pour peu de personnes, qui y venaient, personne ne pourrait imaginer que débutait l’un des plus grands mouvements de foi et de solidarité qui, rapidement, gagnerait le Brésil et s’éparpillerait par le monde.
Par exemple, dans le fait de stimuler nos 9 millions de fidèles pour qu’ils cherchent le succès professionnel et le confort matériel qu’ils méritent.
Dans les 7.157 temples et les cathédrales installés dans tous les États et dans le District Fédéral et nos 2.857 églises à l’étranger sont des terrains fertiles pour trouver des gens qui se retrouvent avec la vie et aujourd’hui prospère.
Dans l’union d’hommes et de femmes solitaires, nous aidons dans la recherche du véritable amour qui établit des couples et forme des familles, par l’intermédiaire de la Thérapie de l’Amour.
Nous sauvons des dépendants de l’enfer du vice. Rien qu’en 2016, plus de 55 mille ont été aidés par notre émission «Vício Tem Cura» (le vice peut être guéri).
Nous accueillons des sans-abris, 560 mille accueils par an, lors de nos campagnes «Anges de la Nuit». Nous réintégrons dans la société des détenus dans tout le Brésil. Entre les prisonniers et leurs familles, nous faisons plus de 837 mille accueils par année, par le biais du programme social de l’Universel en Prison.
Nous soutenons 56 mille femmes victimes de violence domestique, par le biais de notre programme Raabe.
Nous mobilisons des millions de jeunes nécessiteux ou sans perspective, pour rechercher un avenir et devenir de bons citoyens avec la Force Jeune Universelle.
Nous offrons de l’affection et de l’attention à 386 mille personnes âgées abandonnées par leurs familles avec le programme Caleb.
La force pour réaliser tant de choses, vient d’une seule source: la Parole.
Les professeurs, de vrais piliers de notre société, savent comme leurs paroles et actions peuvent toucher leurs élèves.
Ils forment ainsi des médecins, qui exercent l’art de la guérison; ils forgent des ingénieurs dans les plus divers domaines; des architectes qui projettent des maisons, des ponts et des villes.
Les paroles des professeurs conçoivent aussi des hommes politiques et des gouvernants qui créent, surveillent et exécutent des lois en faveur de la population.
Mais si la parole d’un enseignant forme ceux, qui développeront des nations et des faits incroyables, que dire de la Parole de Dieu, que peut-elle faire dans la vie de ceux qui La pratiquent?
Cette Parole ne revient jamais vide. Elle s’accomplit, exactement comme il est écrit, indépendamment du temps. Elle est efficace.
Eh bien: c’est à cause d’Elle que l’Universelle travaille. Et c’est pour cela qu’elle a dépassée tous les types d’adversité et est arrivée jusqu’ici avec un certain succès.
Du succès pour avoir traversé des frontières, en dépassant des barrières de différentes langues, coutumes, cultures, religions, sociétés ultra-conservatrices et bien plus.
Le succès, néanmoins, est relatif. Il y a encore beaucoup plus à faire pour divulguer cette Parole, dans le monde entier. Et c’est notre principal objectif.
Cette Parole est le pouvoir des Saintes Écritures coulant comme le vent de l’Esprit dans la transformation de vies récupérées dans tous les sens.
La Parole de Dieu c’est la raison pour laquelle nous sommes arrivés jusqu’ici. Et c’est à cause d’elle que nous avons la certitude que nous allons atteindre beaucoup plus de vies.
Depuis 40 ans d’existence, nous de l’Universel, nous dédions tout cela à Dieu et à Sa Parole.
Nous sommes fermes, ayant une certitude absolue, que le Ciel et la Terre passeront, mais les Paroles du Très-Haut ne passeront pas. (Matthieu 24:35).
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

mercredi 12 juillet 2017

lundi 10 juillet 2017

Enlisés dans les ténèbres

Ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière; et sur ceux qui étaient assis dans la région et l’ombre de la mort la lumière s’est levée. Matthieu 4:16
Le peuple assis dans les ténèbres, il s’agit ici des personnes qui vivent dans le plus complet aveuglement spirituel. Elles n’ont pas besoin de religions ni de philosophies. Mais de la foi intelligente, qui délivre, peu importe si elles méritent ou non d’être libres. L’accès à la foi intelligente se produit avec la connaissance de la Vérité de Dieu enregistrée dans la Sainte Bible.
Le manque de connaissance des Saintes Écritures laisse les personnes sans choix, sans direction, sans lumière… Raison pour laquelle tant de personnes se trouvent dans l’antisalle de la mort. Elles vivent dans la région et l’ombre de la mort.
Cette région est occupée par des personnes qui attendent la mort, elles ont déjà été condamnées par la médecine et n’ont plus d’espoir de vivre. On ajoute à ce groupe, ceux qui sont suffoqués par la dépression, qui pensent désister de la vie, etc. Néanmoins, tant pour ceux qui sont assis dans les ténèbres que pour ceux qui vivent dans la région et l’ombre de la mort, la médecine efficace, définitive et gratuite est une seule: la Parole qui sort de la Bouche de Dieu.
Sa simple connaissance fait naître la foi intelligente, qui répond à la nécessité de tous ceux qui croient. Cette foi vient de l’Esprit de Dieu dans la mesure exacte pour chaque nécessité. C’est la Grande Lumière, la Lumière qui a éclos dès la naissance du Seigneur Jésus-Christ. Jésus est la PAROLE DE DIEU qui S’est faite Chair.
Ainsi, la foi intelligente n’a rien à voir avec la religion A, B ou C. La foi intelligente apporte des réponses à tous ceux qui croient à la PAROLE, peu importe s’ils le méritent ou pas, s’ils sont saints ou pécheurs, peu importe. C’est pourquoi, la lumière a jailli, tant pour ceux qui sont assis dans les ténèbres, que pour ceux qui sont assis dans la région et l’ombre de la mort.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Mamie sud-africaine

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Folies de la Foi

Lors de ces quarante ans d’Eglise Universelle du Royaume de Dieu, j’ai appris le plus grand et le plus efficace secret de la Foi: le sacrifice. Je ne l’ai pas appris dans la Faculté de Théologie ni dans les treize premières années de la foi. J’ai appris avec le développement de l’Église, en exerçant la foi intelligente, malgré les chutes dans ses mystères, parfois tombant dans les pièges de la foi émotive, enfin…
Le Saint-Esprit a préféré me conduire dans les déserts pour apprendre à séparer la foi émotive de la foi rationnelle. Les difficultés du désert obligent d’utiliser la Foi intelligente pour la survie. Dans la pratique, j’ai appris que combien plus grand est le sacrifice, plus grand est la fermeté de la foi consciente et plus grandes sont les conquêtes. Je ne me rappelle pas avoir obtenu une seule victoire par la prière ou le jeûne. Malgré qu’ils soient fondamentaux dans la communication avec Dieu, même ainsi, ils devaient être accompagnés d’attitudes, apparemment, «folles», impétueuses, mais chargées de conviction de l’Esprit de Dieu.
Car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. Philippiens 2:13
J’admets, que bien des fois j’ai été terrifié et j’ai essayé de revenir en arrière. Comme il était déjà trop tard, j’ai dû aller de l’avant. Il n’y avait pas d’autre choix. Si ce n’était la direction de l’Esprit du Tout-puissant, certainement, je serais perdu.
Je crois qu’aucun héros de la foi de la Bible a été courageux de lui-même. Avant tout, son audace et courage sont venus de Celui qui a opérés en eux le vouloir et le faire.
Le sacrifice confirme la foi et stimule le courage de celui qui sacrifie. Israël peut l’affirmer. Par le passé, avant de sortir à la guerre, les prêtres présentaient des sacrifices à Dieu. De tels sacrifices n’avaient rien à voir avec le pardon des péchés. C’étaient des sacrifices d’actions de grâces ou de la gratitude anticipée pour la victoire sur les ennemis. Des tenues de l’armure de la foi que l’Eternel des Armées était avec eux, les soldats allaient contre les ennemis sans la moindre préoccupation de sa puissance militaire. Les sacrifices signalaient l’alliance avec le Tout-puissant et, en conséquence, la certitude de la victoire.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

jeudi 6 juillet 2017

Foi, patience et temps

Tout le monde a de la patience pour semer et attendre l’époque de la récolte; patience pour attendre le salaire à la fin du mois; patience pour attendre la naissance de l’enfant; patience pour terminer les études; enfin, patience pour tout ce qui exige de la patience. Mais lorsque cela implique les Promesses de Dieu, il y en a qui vivent anxieux.
Des personnes engagées avec la foi émotive ne réussissent pas à être patientes face aux défis pour attendre le moment exact.
La foi émotive est aveugle. Elle enlève la personne de la réalité et la pousse pour écouter la voix du cœur. Celui qui vit la foi émotive donne de l’attention aux choses qui se voient. Vos décisions sont prises dans le cœur. Vos choix sont faits sur la base de l’émotion, selon les sentiments.
Des gens ainsi sont comme un enfant innocent, puéril, banal, bien facile à tromper. C’est «un mouton de panurge»… Un bonbon, un petit gâteau, un chocolat, des hochets, toute chose colorée est capable d’attirer leurs yeux et la faire accepter dans le cœur.
Ce genre de foi comportementale lance ses victimes dans la tanière aux lions du commerce, des vices et tout plus attrayant de ce monde vil. Les transformant dans des consommatrices compulsives, capables d’acheter même l’inutile et s’endettent pour rien. La foi émotive est plus mortelle qu’un produit chimique. Elle est la principale responsable du suicide.
C’est pourquoi, le Saint-Esprit avertit:
…parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. 2 Corinthiens 4:18
Celui qui marche fondé sur ce qu’il voit fait des choix dans le cœur et non dans l’intellect. Il n’est pas agréable à Dieu et, pire, ne reste jamais libre.
Dieu Se satisfait de celui qui vit par la foi dans Sa Parole. Il ne s’agit pas de vie religieuse. Marcher dans la foi signifie marcher conformément aux Paroles prononcées par la bouche de Dieu et écrites dans la Sainte Bible. Celles-ci sont vraies et éternelles. Comment quelqu’un qui vit basé sur l’émotion peut considérer les choses invisibles? C’est impossible! Pour considérer les choses invisibles il faut être spirituel. Il est nécessaire de vivre en esprit. En d’autres termes, marcher par la foi rationnelle.
N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. Hébreux 10:35-36
Cela n’avance à rien d’essayer d’avoir de la patience si vous n’avez pas encore fait la volonté de Dieu. Cela n’avance pas d’attendre la promesse et de garder le cœur envahi par la peine du mari. Ou attendre la promesse en regardant tout le monde avec de mauvais yeux. On n’atteint la promesse qu’après avoir fait la volonté de Dieu.
Alors, pour savoir quel est le prochain pas, utilisez l’intellect et répondez: concernant ce que vous voulez, avez-vous déjà fait la volonté de Dieu? Si vous ne savez pas ce qu’est la volonté de Dieu, c’est par là que vous devez commencer. Demandez-lui et analysez les textes bibliques pour savoir ce en quoi vous avez besoin d’obéir. Si vous le savez déjà, mais vous n’avez pas encore fait la volonté de Dieu, faites-la. Si vous le savez déjà et avez fait la volonté de Dieu, votre nécessité maintenant est d’avoir la patience pour atteindre la promesse.
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...