mercredi 18 avril 2018

Pourquoi, se préoccuper?

L’un des grands péchés mortels est l’intense préoccupation de l’opinion des autres. Ceux dont les pensées sont tellement occupées, perdent un temps précieux. Ils pourraient être à l’écoute pour entendre des idées et les inspirations du Haut et être utiles au Très-Haut.
On ne peut pas s’attendre à ce que le sceau du Saint-Esprit soit en mesure d’imposer Sa voix douce au milieu de la bourrasque de tant d’autres. Encore plus si l’esprit est préoccupé de ce que les autres pensent.
Le mal travaille ainsi: Il inspire ses sujets, qui parlent trop, à critiquer, à provoquer, enfin à rabaisser ceux qui luttent pour survivre, par la foi.
Toutefois, que ceux de la foi prennent soin d’eux-mêmes et de maintenir leurs oreilles spirituelles ouvertes à la direction de l’Esprit. Parce que, comme Il a guidé Son Fils et Ses disciples, Il veut aussi jaillir en vous et à travers vous!
Il prend plaisir en cela, mais, cela dépend de votre attention.
Tant qu’il n’y a pas cette considération envers Lui, vous ne pourrez rien faire pour ceux qui gémissent pour rien.
Mes amis, soyez sages. L’Esprit de Dieu veut vous ramener au Jardin d’Éden. Ne perdez pas cette vision, ne permettez pas à vos neurones d’être brûlés dans le feu de la colère qui brûle déjà.
Soyez bénis!
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Action ou Prière



Savoir comment séparer le bon moment entre la prière et l’attitude est fondamentale dans la conquête des bénéfices de la foi. Bien des fois on fait appel à la prière lorsqu’on devrait prendre des attitudes. D’autres fois, on prend des attitudes lorsqu’on devrait prier. C’est pourquoi, les opportunités sont gaspillées et les défaites multipliées
L’exemple de Moïse sert de leçon. En sortant de l’Egypte, il arriva devant la Mer Rouge, conduisant 3 millions de personnes, parmi lesquelles des personnes âgées, des femmes enceintes, des enfants, des bébés, des animaux, ainsi que leurs effets personnels. À l’arrière, sous les ordres de Pharaon lui-même, vint l’armée égyptienne en colère, armée jusqu’aux dents. Moïse n’avait pas d’arme, ni aucune armée pour se défendre. La difficulté de locomotion ne lui permettait pas de s’échapper. Techniquement, il n’y avait aucune issue.
Nous sommes souvent confrontés à une situation similaire. Que faut-il faire? La gravité de ces moments était si intense que Moïse n’a même pas prié. Mais il a crié.
«L’Éternel dit à Moïse: Pourquoi ces cris? Parle aux enfants d’Israël, et qu’ils marchent. Toi, lève ta verge, étends ta main sur la mer, et fends-la; et les enfants d’Israël entreront au milieu de la mer à sec.» (Exode 14:15-16)
Dieu a muni Son peuple de la verge de la foi. Un tel outil exige une attitude.
La foi est action! S’il y a une certitude absolue, il y a la foi.
Et, s’il y a foi, pourquoi prier ou même crier lorsqu’on sait ce qui doit être fait?

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

mardi 17 avril 2018

Pourquoi, se préoccuper?


L’un des grands péchés mortels est l’intense préoccupation de l’opinion des autres. Ceux dont les pensées sont tellement occupées, perdent un temps précieux. Ils pourraient être à l’écoute pour entendre des idées et les inspirations du Haut et être utiles au Très-Haut.
On ne peut pas s’attendre à ce que le sceau du Saint-Esprit soit en mesure d’imposer Sa voix douce au milieu de la bourrasque de tant d’autres. Encore plus si l’esprit est préoccupé de ce que les autres pensent.
Le mal travaille ainsi: Il inspire ses sujets, qui parlent trop, à critiquer, à provoquer, enfin à rabaisser ceux qui luttent pour survivre, par la foi.
Toutefois, que ceux de la foi prennent soin d’eux-mêmes et de maintenir leurs oreilles spirituelles ouvertes à la direction de l’Esprit. Parce que, comme Il a guidé Son Fils et Ses disciples, Il veut aussi jaillir en vous et à travers vous!
Il prend plaisir en cela, mais, cela dépend de votre attention.
Tant qu’il n’y a pas cette considération envers Lui, vous ne pourrez rien faire pour ceux qui gémissent pour rien.
Mes amis, soyez sages. L’Esprit de Dieu veut vous ramener au Jardin d’Éden. Ne perdez pas cette vision, ne permettez pas à vos neurones d’être brûlés dans le feu de la colère qui brûle déjà.
Soyez bénis!
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Foi et religion

Certaines personnes sont restées intriguées, lorsque j’ai déclaré mon aversion aux religions. Elles sont restées sans comprendre quoi que ce soit. Après quelques explications, pour plus claires qu’elles soient, elles ont continué sans comprendre
Voyez si vous comprenez.
La religion sépare les gens, crée des frictions et divise les foyers et les couples.
Elle est la création satanique la plus néfaste de la Terre.
La religion catholique, évangile, spirite et toute autre religion, transforme votre «foi» en territoire privé.
Le religieux est passionné et parfois fanatique, car il utilise la foi sans l’utilisation de l’intelligence, de la raison.
L’esprit du mal qui possède les supporters fanatiques d’un club, est le même qui conduit le fanatique religieux.
L’historique registre que les plus grandes guerres de l’histoire de l’humanité avaient comme toile de fonds la religion.
Serait-ce la volonté de Dieu pour les humains?
Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. Matthieu 12:25
Lorsque je leur ai dit que la foi chrétienne n’avait rien à voir avec la religion, ou la religiosité, c’est là qu’ils sont restés encore plus confus.
Le Seigneur Jésus n’a pas créé une religion. Il a institué le Royaume de Dieu, autrement dit, Son Église.
Les gens qui composent un tel Royaume ou Église, vivent sous la seigneurie de Jésus. Ils vivent le niveau de la justice du Royaume de Dieu.
Comme un corps, Il est La Tête et Ses disciples, les membres.
Ce corps possède Un seul Esprit, le Saint-Esprit;
Un seul cœur, le nouveau cœur;
Un seul esprit, l’esprit du Christ;
Une seule pensée, la pensée de la Parole de Dieu;
Une seule foi, la foi surnaturelle;
Un seul caractère, le caractère de Dieu;
Une seule direction, la direction de l’Esprit de Jésus.
Par conséquent, personne, absolument personne, qui est en dehors de ce Corps, appartient au Seigneur Jésus.
Cela n’avance à rien de Le confesser comme Seigneur et de ne pas Lui obéir; L’invoquer et ne pas L’écouter;
Fréquenter une institution appelée église et ne pas se comporter comme le dit la Bible.
Pour faire partie de Lui ou de Son Corps, seulement en naissant d’eau et d’Esprit.
Quel que soit un corps étranger dans ce Corps, tôt ou tard il va être vomi, à l’exemple de la nourriture gâtée ingérée.
Frictions, litiges, commérages, mauvais yeux, idées préconçues, les critiques de quelqu’un qui prétend être un chrétien, en réalité, ce sont certains des signes de la nature charnelle, existant chez les religieux. Pas dans le Royaume de Dieu ou dans Son Église.
Un chrétien ne peut être possédé et dirigé par l’Esprit du Christ.
Si le lecteur doute de ce qui a été exposé, lisez, méditez et prenez vos propres conclusions, de ce texte de l’apôtre Paul adressé aux nouveaux convertis, qui vivaient à Rome:
Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne Lui appartient pas. Romains 8:9
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Notre fardeau de chaque jour…

Pour plus lourd que soit notre fardeau de chaque jour, même ainsi, il est infiniment inférieur, lorsque nous assumons le joug du Seigneur Jésus
Si quelqu’un lamente le poids de la croix, du fardeau, pour la cause chrétienne ou son joug, il peut avoir la certitude la plus absolue, que cela n’a rien à voir avec le joug du Seigneur. D’ailleurs, parce qu’il est écrit, déterminé et promis que, chaque jour! Quand on nous accable, Dieu nous délivre. Psaume 68:19
Le grand problème est qu’en raison de nos mauvais choix, nous récoltons de mauvais fruits. Et lorsque nous les récoltons, nous ne pouvons pas les débiter du compte de notre Seigneur.
Nous méprisons, ignorons et d’ailleurs rejetons de faire Sa volonté. Et dans la récolte amère de la chair, nous nous plaignons avec Lui ? Est-ce juste?
J’ai appris que, pour plus grande que soit ma foi, je ne peux jamais l’utiliser pour faire prévaloir ma volonté. Dans ce cas, le diction: «L’erreur est humaine, l’entêtement est diabolique», est valable.
Tout celui qui veut éviter le mal, qu’il fuie de lui. C’est-à-dire, que tout celui qui ne veut pas être victime de la violence et des maux de ce monde, qu’il demeure éloigné de ses offrandes diaboliques. Qu’il fuie des mauvaises compagnies, des fêtes arrosées de drogues et de l’alcool; qu’il fuie de vidéos, des films, des musiques, des danses ou de toute fête, de réunion publique ou privée, qui stimulent le sexe ou les désirs de la chair.
Si cela est observé, certainement le chrétien saura que le joug du Seigneur Jésus est réellement doux et Son fardeau est léger.
Prenez Mon joug sur vous et recevez Mes instructions, car Je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.Car Mon joug est doux, et Mon fardeau léger. (Matthieu 11:29-30)
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

En Esprit et en Vérité



Le Seigneur Jésus enseigne qu’Il cherche des adorateurs qui L’adorent en esprit et en vérité.

Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.(Jean 4:23)
Quand Il dit en esprit, le Seigneur élimine tout sentiment humain. Il exclut les émotions provoquées par les chansons baignées par le son des instruments de musique.
Non que les hymnes et les musiques sacrées soient mauvais. Mais, en réalité, tant que le fidèle ne naîtra pas de l’Esprit, il ne sera pas en mesure d’adorer en esprit, ni en vérité. Comment adorer en esprit si nous n’avons pas la nature du Saint-Esprit?
Malheureusement, dans la plupart des cas, le fidèle est si enveloppé par l’attrait émotif de la musique qu’il finit par se livrer aux caprices du cœur. Et c’est là que réside le danger!
Dieu est esprit. Seul celui qui est né du Saint-Esprit est aussi esprit. Il n’est plus une âme vivante, il n’est plus émotif et n’a plus un cœur sensible.
Beaucoup, dans le processus de délivrance ou de la nouvelle naissance, confondent les choses spirituelles par les émotions. Et c’est justement là que les esprits trompeurs opèrent l’illusion.
L’adoration en esprit et en vérité implique la raison humaine, votre intellect…
Dieu est esprit. Cela signifie qu’Il est toute l’intelligence et la sagesse. Comment accepterait-Il une adoration baignée de sentiments purement humains?
Jésus a fait tant de miracles et a regroupé de grandes foules. Et ce n’est pas pour cela qu’Il a été glorifié. Mais lorsque certains Grecs voulaient Le voir, Il a dit:
Jésus leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.(Jean 12:23)
Pourquoi n’avait-Il pas été glorifié avant, lorsqu’Il a béni le peuple? Parce qu’Il savait que la gloire du peuple guéri, était motivée par les miracles. Non parce qu’Il était le Fils de Dieu.
Les Grecs, quant à eux, étaient différents. Ils étaient intelligents et voulaient VOIR le Fils de Dieu.
La même chose se produit au milieu du peuple en général. Ils glorifient Jésus à cause de Ses faveurs. Non pour ce qu’Il a accompli au Calvaire.
Beaucoup de chrétiens, en dépit de la sincérité, n’ont pas compris que l’adoration sur la base de l’émotion n’a aucun sens et aucun avantage. Au contraire, elle ouvre la porte à l’entrée d’esprits trompeurs.
C’est précisément ce qui arrive dans les derniers temps. La « phanérose » conduit beaucoup de gens à de véritables aberrations. Certains imprudents entrent en « transe » (possédés par des démons) et tombent par terre comme morts, d’autres, également possédés, marchent à genoux prétendant être des lions comme le Lion de la tribu de Juda.
Au moment où l’Éternel Dieu devrait être servi avec le meilleur de l’adoration, en esprit et en vérité, c’est le diable qui célèbre la réception de la «gloire des charnels.»
Les esprits trompeurs utilisent le corps des imprudents pour «adorer» dans la chair (l’émotion) et dans le mensonge (tromperie) à Dieu, sachant qu’une telle adoration est invalide.
Pour l’amour de notre Seigneur, pour votre Salut et au Nom du Seigneur Jésus-Christ, n’offrez jamais à Dieu ce qui ne vous coûte rien.
L’adoration en esprit exige l’utilisation de l’esprit humain par l’Esprit de Dieu. Des paroles simples, sincères et pleines de reconnaissance, de certitude et d’amour véritable. Des paroles de reconnaissance pour tout ce qu’Il a fait pour vous.
Tandis que vous lisez ce message, le Saint-Esprit vous touche, vous donnant la certitude qu’Il va vous aider à adorer Son Fils en esprit et en vérité.

Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

vendredi 6 avril 2018

SEIGNEUR de qui?

L’employé obéit à l’employeur parce qu’il ne veut pas courir le risque de perdre son emploi. Après tout, s’il le perd, il peut être confiné, tant lui que la famille à la misère et la faim.
Mais la crainte de perdre la vie éternelle, semble ne pas déranger la majorité de ceux qui se disent croire en Jésus comme SEIGNEUR.
Peut-être parce qu’ils pensent que la compassion Divine prévaudra sur la justice dans le Jugement Final. Cela les a menés à se relâcher dans la foi. Dans ce cas, ils oublient que la compassion et l’amour de Dieu sont insérés dans Son caractère de Justice. S’il n’en était pas le cas, Son Fils ne Se serait pas sacrifié.
Cela ne sert à rien de croire en Lui et en Sa Parole et, même ainsi, continuer à se soumettre aux impulsions du cœur corrompu ou à la voix du mal.
C’est pourquoi, sans exagération, je dis que la plupart des croyants est opprimée. Leurs lèvres confessent Jésus comme SEIGNEUR. Cependant, ils résistent à obéir à Sa voix.
Ce peuple M’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de Moi. C’est en vain qu’ils M’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Matthieu 15 :8-9
Jésus-Christ est le SEIGNEUR des Cieux, de la Terre et de tout ce qu’il y a dans l’Univers. (Colossiens 1:16)
Mais, en ce qui concerne les humains, Il n’est le SEIGNEUR que de ceux qui Le servent.
Soyez bénis au Nom du Seigneur Jésus-Christ!
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Embarras et péchés

En donnant la vie au Seigneur Jésus, l’homme commence la grande course de son existence, qui durera jusqu’à son dernier souffle. Cette carrière a l’objectif de tester sa foi, afin de conquérir le prix maximum: le Salut. Le combat est long et difficile, il exige de la patience, c’est-à-dire, la résistance et la persévérance, afin de finir ce qui a été commencé.
Pour nous encourager, le Saint-Esprit liste une «grande nuée» de témoins” de la foi, en d’autres termes, les vainqueurs qui ont parcouru ce chemin et ont accompli leur objectif dans cette course (Hébreux 11:1-40). En outre, ils ont témoigné leur fidélité au Très-Haut avec fermeté pendant toute leur vie. Nous pouvons joindre à cette nuée d’exemples, beaucoup d’autres qui, tout au long de l’histoire chrétienne, se sont également efforcés pour surmonter les difficultés et pour se maintenir confiants et fidèles envers le Seigneur.
Dans cette course spirituelle, il est essentiel d’enlever tout type d’obstacle sur le chemin de la foi. Après tout, personne ne peut conclure “l’épreuve”, s’il porte un poids, par conséquent, car en plus de se fatiguer rapidement, il court le risque de trébucher et de tomber. C’est pourquoi, il existe l’exhortation d’enlever les embarras et le péché, puisque les deux ont des effets dévastateurs sur la communion avec Dieu.
L’élimination de l’embarras signifie retirer de l’esprit l’inquiétude en ce qui concerne les projets personnels dans ce monde. Mariage, carrière et autres choses qui pèsent dans la course à la conquête du salut éternel. Combien ont bien commencé dans ce conflit, mais en raison des problèmes sentimentaux, ont fini par abandonner le Plus Grand Prix ?
La vie spirituelle requiert du progrès et doit être érigée avec disposition et sans perte de temps (Mt 7:24-25), afin qu’à la fin de l’existence humaine, l’objectif soit atteint: recevoir le prix de l’approbation du Seigneur Jésus-Christ.
Texte extrait de la Bible ACF avec mes commentaires – Hébreux 12:1
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

Mérites de la foi



Et Mon juste vivra par la foi; mais, s’il se retire, Mon âme ne prend pas plaisir en lui.Hébreux 10:38
L’exercice de la Foi exige du courage.
Courage pour sacrifier sa propre volonté en échange de la volonté de Dieu;
Courage pour sacrifier l’obéissance à la Parole de Dieu en échange de Ses promesses;
Courage pour sacrifier le corps en échange du Salut de l’âme;
Courage pour sacrifier le visible en échange de l’invisible;
Courage pour sacrifier le matériel en échange du spirituel;
Courage pour sacrifier le royaume de ce monde en échange du Royaume des cieux.
Le Seigneur Jésus propose ce genre de foi pour tous ceux qui sont déterminés à échanger leur tout de ce monde pour le Tout de Son Monde.
Qui en a la foi? Qui est prêt pour le tout ou rien?
Pour tout celui qui veut sauver sa vie, Il affirme :
Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de Moi la trouvera. Matthieu 16:25
Pour tout celui qui veut être GRAND et le PREMIER, Il a dit:
…Mais quiconque veut être GRAND parmi vous, qu’il soit votre serviteur;et quiconque veut être le PREMIER parmi vous, qu’il soit votre esclave. Matthieu 20:26-27
Pour tout celui qui veut LE suivre, Il a dit:
Si quelqu’un veut venir après Moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il Me suive. Matthieu 16:24
Évêque Edir Macedo
Évêque Edir Macedo

mardi 3 avril 2018

Evénement « Lève-toi » : le Dimanche de la résurrection.


Après la semaine de prières et supplications, le peuple de Dieu de l’Universelle Cameroun a brillamment emboité le pas à l’événement « lève-toi », dont l’apothéose était ce dimanche de pâques. En effet, c’était trois jours de grandes opportunités pour relever des vies entières.

Dans la foi de Jésus qui a dit : «… Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. » Jean 2:19, le peuple de Dieu a fait preuve de persévérance pendant la durée de l’événement. Hommes, femmes et enfants voire des familles entières, sont venus par centaines célébrer le Jour de la résurrection du Christ. Ce fut un dimanche extraordinaire avec la grande clameur du relèvement. Les sujets de prières au pied de la croix, les hommes de Dieu ont déterminé l’élévation du peuple, tous les aspects confondus de leur vie. La joie du peuple était perceptible par des danses et ovation de joie au Roi des rois, le Seigneur Jésus-Christ, qui nous a donné la victoire par son sacrifice à la croix.

Après quoi, l’opportunité était alors offerte à toute l’assemblée d’accepter Celui qui a payé avec sa vie pour le Salut de quiconque Croit. C’était l’occasion de toucher le corps et le sang de Jésus à travers la cérémonie de la Sainte Cène. Plusieurs acceptèrent Jésus et furent ainsi baptisés dans les eaux en signe de leur engagement avec Dieu. C’était merveilleux.

Que Dieu Bénisse le peuple Camerounais.
Siège Bonapriso 
Siège Bonapriso 
Siège Bonapriso 
Siège Bonapriso 
Siège Bonapriso 
Siège Bonapriso 
SiègeBonapriso 
Siége  bonapriso 
Siège Bonapriso 
Bonabéri 
Bonabéri 
Bonabéri 
Bepanda 
Bepanda 
Bepanda  
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...